Séance de mobilisation avec le Saskatchewan First Nations Economic Development Network

Le 3 mai – Saskatchewan

L'équipe du Plan canadien pour les minéraux et les métaux a rencontré des représentants du Saskatchewan First Nations Economic Development Network.

Pendant la séance, les représentants ont signalé que les problèmes sociaux suivants, lesquels drainent la majorité des ressources dans les communautés du nord de la Saskatchewan, sont leur principal enjeu :

  • Le logement sécuritaire et abordable, de l'eau potable, des aliments et l'énergie à coût abordable

D'autres questions importantes ont été soulevées, notamment :

  • Le manque de possibilités de formation pratique dans les communautés locales
  • Le manque de compréhension au sujet de l'industrie minière
    • Les jeunes ont une compréhension vague et même peut-être dépassée de l'industrie minière et de ses activités
  • L'inégalité des possibilités et des avantages
    • Les communautés des Premières Nations devraient toutes avoir les mêmes possibilités lorsque vient le temps de conclure des ententes concernant les avantages
  • Représentation des Premières Nations et compréhension de celles-ci
    • Les projets d'exploitation des ressources comprennent souvent des audiences pendant lesquelles des décisions sont prises sans consulter les communautés
  • Absence d'un partage des revenus tirés des ressources
    • La Saskatchewan devrait adopter les mêmes mesures que l'Ontario en ce qui concerne le partage d'un pourcentage des revenus tirés des ressources avec les peuples des Premières Nations
  • La Saskatchewan d'abord
    • La transformation des ressources de la Saskatchewan devrait se faire dans la province et non à l'extérieur de celle-ci
  • Un besoin d'infrastructures de base
    • L'accès à l'infrastructure est essentiel, surtout en ce concerne un passage dans le Nord, au logement abordable et à la sécurité des communautés
  • Traités et terres
    • La réconciliation est un bon début, mais les questions relatives à la Loi sur le transfert des ressources naturelles et des moratoires visant le développement sur les réserves restent à être abordées
  • Possibilités pour les communautés des Premières Nations
    • Les communautés des Premières Nations ont besoin des possibilités, pas de la charité

Les représentants ont élargi toutes les questions ci-dessus et proposé des actions, dont les suivantes :

  • Représentation appropriée des Premières Nations
    • Les Premières Nations doivent avoir un représentant autochtone qui s'est rendu dans les communautés et aux audiences de projets et qui a été membre des associations principales
    • Le savoir traditionnel et la science doivent être sur le même pied d'égalité
  • Organisme de réglementation des Premières Nations
    • Des représentants des Premières Nations ayant une compréhension de l'industrie minière et du milieu réglementaire devraient former un groupe
    • Ce groupe partagerait avec les communautés des Premières Nations ses connaissances sur les traités, la négociation d'ententes avec l'industrie, la protection et la surveillance de l'environnement et de la détermination de pratiques exemplaires
    • Ce groupe aiderait à assurer que toutes les communautés disposent de possibilités équivalentes
  • Reconnaissance des traités
    • Le respect des ententes permet aux communautés des Premières Nations de voir à leurs propres besoins
    • Les droits concernant les ressources naturelles qui devraient être cédés au titre de traités
  • Éducation et formation mobiles ou satellites
    • Les possibilités de formation pratique doivent être accessibles dans les communautés là où les jeunes représentent leur ressource la plus importante
    • Les centres de formation mobiles ou satellites devraient être centrés sur les Autochtones et exploités par ceux-ci
    • La formation doit être réalisée en partenariat avec l'industrie et se fonder sur les besoins
  • Répertoire communautaire des compétences
    • Une base de données pour chaque communauté résumant les qualifications existantes devrait être créée
    • Cette base de données simplifierait le processus d'embauche et aiderait les communautés à réaliser une planification stratégique des types de compétences et des besoins en formation
  • De la rétrospection avant de parler de vision
    • Des études de cas sur les communautés minières au cours des 40 dernières années qui démontrent les aspects positifs et négatifs devraient être réalisées
    • Les leçons apprises de cette expérience passée formeraient le fondement de l'avenir de l'industrie minière
  • Pratiques minières plus propres
    • Comme les ressources ne sont pas finies et les produits s'infiltrent dans l'eau, des filets de sécurité doivent être mis en place
    • L'obtention d'un permis d'exploitation social devrait être requis
  • Investir dans les communautés des Premières Nations
    • Le Gouvernement devrait exiger des industries qu'elles investissent dans les services offerts dans les communautés des Premières Nations (par ex., routes, soins de santé)
  • Accès au financement
    • Le besoin d'avoir un processus national « à guichet unique » pour le financement du développement économique des Premières Nations est essentiel
    • Une amélioration du processus actuel est nécessaire afin d'offrir des taux d'intérêt justes, de le simplifier en termes d'accès, d'usage et de délai d'exécution
  • Participation des communautés Premières Nations
    • Les communautés doivent participer à toutes les étapes du processus, y compris les missions commerciales