Séance de mobilisation avec des experts à Sudbury

Responsive image

Le 24 avril – Sudbury (Ontario)

Les experts à la séance ont discuté de sujets et de besoins liés à l'innovation, à l'accroissement des investissements étrangers ainsi qu'au développement et à l'éducation. Voici quelques-uns des principaux points abordés :

Innovation

  • Veiller au besoin d'améliorer la collaboration et la communication entre l'industrie, le gouvernement et les universités à l'aide d'un système organisé pour regrouper tous ces intervenants.
  • Le Gouvernement devrait fournir des incitatifs aux sociétés minières afin de les encourager à exceller et à devenir respectueuses de l'environnement.
  • De nouveaux outils d'exploration sont nécessaires (par ex., pour prévoir et cibler des zones plus efficacement, pour mieux comprendre comment se forment les dépôts, pour la gestion de données, pour la géophysique). Le Gouvernement et l'industrie doivent investir à parts égales dans l'exploration si l'on envisage créer des outils qui serviront à l'industrie.
  • La différence existant entre l'exploration et les besoins en exploitation minière doit être prise en compte dans le Plan canadien pour les minéraux et les métaux (PCMM). Chacun de ces domaines comprend un ensemble de besoins différent et des interactions uniques avec les partenaires et les groupes autochtones du secteur minier.
  • Le PCMM doit commencer avec les résultats, en établissant des attentes et des objectifs, pour ensuite traiter des obstacles et de l'innovation minière.

Accroissement des investissements étrangers

  • Un logo ou une « image de marque du Canada » pourrait être créé afin que l'on puisse faire chaque jour la promotion du Canada en tant que chef de file dans l'industrie minière et servir à faire reconnaître la marque Canada à l'échelle internationale.
  • L'histoire de l'exploitation minière au Canada doit être racontée d'une manière à inciter les politiciens et les décideurs à attirer davantage les investissements.
  • L'élaboration d'objectifs précis favoriserait le ralliement du gouvernement autour de la question du financement.

Diversification de la main-d'œuvre, littératie minérale et participation autochtone

  • Il est nécessaire de faire de l'exploitation dans le Nord et de développer les collectivités, ainsi que de soutenir les Premières Nations.
  • On doit communiquer l'importance des métaux et des minéraux et en faire la promotion.
  • Les écoles doivent travailler avec l'industrie minière pour s'assurer que les étudiants découvrent cette industrie et le rôle qu'elle joue dans leur vie. Les professionnels de la communication scientifique pourraient susciter les gens à s'intéresser au PCMM et transmettre le message du secteur minier partout au Canada.
  • Des journées d'orientation permettraient de présenter l'abondance des possibilités d'emploi dans l'industrie minière.
  • Il est important d'informer d'autres secteurs du gouvernement sur l'industrie minière et de les encourager à y participer afin d'éliminer toute perception associant celle-ci à un sujet du passé ou à une industrie de durée limitée.