Le secteur minier au service de la musique

Lundi, deux événements de prime abord non reliés ont débuté au Canada : la Semaine canadienne de la musique et la Semaine minière nationale. En apparence, ceux-ci semblent s'adresser à des publics très différents, mais si nous regardons la chose plus en profondeur, nous constatons que l'un ne peut exister sans l'autre.

Homme jouant du saxophone devant un coucher de soleil

Par une belle journée ensoleillée d'été où vous assistez à un concert jazz en plein air, l'exploitation minière est bien loin dans votre esprit, mais une variété incroyable de métaux et de minéraux sont requis pour créer les sons d'un concert. Du corps des instruments en cuivre aux cordes de guitare et de la structure de la scène à l'électricité requise pour alimenter les systèmes d'amplification et d'éclairage, les matériaux qui sont extraits du sol sont nécessaires pour faire la musique que nous aimons.

Le son d'un trombone, par exemple, est déterminé en grande partie par la manière dont l'air circule à partir des lèvres que le musicien fait vibrer jusqu'à la cloche évasée à l'extrémité de l'instrument. La forme de cette cloche est importante, mais le matériau qui la compose aussi. Selon le site Web de Michael Rath Custom Trombones en Angleterre, « Plus la teneur en cuivre du matériau est élevée, plus le son sera grave et chaud » [traduction].

Femme jouant de la trompette.

Le laiton est un alliage de cuivre et de zinc. Les cloches de trombone peuvent être faites de laiton jaune (cuivre à 70 %, zinc à 30 %), de laiton or (cuivre à 85 %, zinc à 15 %), de laiton rouge (cuivre à 90 %, zinc à 10 %) et d'argentan. Ces matériaux ont chacun une incidence particulière sur le ton et la clarté du son produit par l'instrument.

Les instruments à cordes, comme les guitares, les violons et les pianos, ont des corps composés principalement de bois, mais les cordes ont évolué, passant de boyaux traditionnels tendus au nylon et au métal. L'acier, une combinaison de minerai de fer et de charbon fusionnés sous une chaleur intense, constitue le cœur de la majorité des cordes en métal, qui ont tendance à produire un son plus vif et plus clair que celles qui sont faites à partir de boyaux et de plantes.

En plus des instruments et des musiciens qui en jouent, bien sûr, c'est souvent le travail effectué en coulisses qui peut faire que votre concert extérieur sera inoubliable ou à oublier. La scène était-elle assez haute et placée de sorte à offrir à tous les spectateurs une belle vue? Le son était-il vif et clair? L'éclairage constituait-il une distraction? L'électricité a-t-elle fait défaut en plein milieu du concert?

Homme jouant de la guitare sur scène

Il faut des jours aux électriciens, aux professionnels du son et aux équipes de construction pour monter la scène d'un concert dans un parc, dans une gorge ou dans tout autre lieu extérieur. Il faut aussi des kilomètres de câbles électriques. Les fils de cuivre transportent le courant électrique des génératrices jusqu'à la scène, qui est habituellement construite à partir d'une structure en acier ou en aluminium. Tous ces matériaux proviennent des mines du Canada et de partout dans le monde.

La plupart des Canadiens et des Canadiennes aimeraient savoir que la matière première dont nous avons besoin pour les concerts et le reste de nos activités de tous les jours est prélevée de manière responsable et durable. Partagez vos opinions et contribuez à façonner l'avenir du secteur minier au Canada en visitant https://www.minescanada.ca/fr.

Le saviez-vous?

Selon le livre des records Guinness, le concert souterrain le plus profond a eu lieu en Finlande en 2007, à plus d'un kilomètre sous la surface de la Terre. Le groupe de metal finlandais Agonizer a présenté son nouveau CD dans la mine Pyhäsalmi Mine Oy, à Pyhäjärvi, en Finlande, à 1 271 m (4 169 pi et 11 po) sous le niveau de la mer.


Pour connaître d’autres faits intéressants sur les mines et les minéraux, consultez la page Informations sur l’industrie minière.