Ce qu’on nous a dit à propos de l’avenir de l’industrie minière du Canada

Dans le cadre du Plan canadien pour les minéraux et les métaux, on s'affaire à recueillir de la rétroaction en ligne et en personne au moyen de séances de mobilisation et d'engagement. Voyez où nous nous sommes rendus et apprenez-en plus à propos de ce que les gens ont à dire sur l'avenir de l'industrie minière du Canada.

Pour découvrir une analyse comparative entre les sexes réalisée sous un angle autochtone, lisez le mémoire de l'Association des femmes autochtones du Canada : Native Women's Association of Canada Submission (PDF, 820 KO) (en anglais seulement).

Ce que nous avons entendu  PDF

Vous avez parlé, nous vous avons écoutés. Pour en savoir plus, téléchargez
Ce que nous avons entendu (PDF, 6.13 MB).

Où nous nous sommes rendus

Puisque nous avons décidé d’adopter une approche nationale pour discuter de l'avenir de l’industrie minière du Canada, nous nous rendrons dans les provinces et les territoires d’un bout à l’autre du pays au cours des prochains mois. Voyez où nous nous sommes rendus jusqu’ici!

Une carte du Canada indiquant où l'équipe du Plan canadien pour les minéraux et les métaux
Version textuelle

Une carte du Canada indiquant où l’équipe du Plan canadien pour les minéraux et les métaux s’est rendue jusqu’à maintenant pour discuter avec les Canadiens :

  • Yellowknife
  • Whitehorse
  • Houston
  • Vancouver
  • Calgary
  • Saskatoon
  • Winnipeg
  • Sudbury
  • Toronto
  • Ottawa
  • La ville de Québec
  • Halifax
  • Fredericton
  • Iqaluit

À ce jour, nous avons reçu 49 commentaires sur les six sujets de discussion liés au Plan canadien pour les minéraux et les métaux. Nous vous encourageons à les lire. Voici ce qu'a dit un des participants :

Question : Comment pouvons-nous faire pour créer une main-d'œuvre qualifiée plus diversifiée?

Une personne a répondu :

Au cours des dernières années, diverses mesures ont été prises pour attirer et retenir une main-d'œuvre plus diversifiée dans le secteur minier. Le secteur a quand même réussi à attirer quelques femmes, immigrants, vétérans et milléniaux. Ces cas de réussite doivent être racontés au grand public pour éveiller la curiosité chez les gens et leur donner envie de faire carrière dans le secteur minier.

Nous avons reçu les résultats.

Nous avons demandé aux Canadiens et Canadiennes de tester leurs connaissances au sujet de l'exploitation minière et de répondre à notre Sondage sur l'industrie minière au Canada. How do your results match up?

 
123
Version textuelle
  1. 76 % des gens savaient que dans le secteur minier, une cage est un appareil (semblable à un ascenseur) qui permet de hisser des gens et du matériel. [image d'une cage?]
  2. 70 % des gens savaient que « or des fous » est un autre nom qui désigne la pyrite de fer. [image de pyrite ou de quelqu'un qui cherche de l'or?]
  3. Deux personnes sur trois savaient que le minerai fictif appelé « vibranium » est extrait dans le pays fictif du Wakanda. [image?]

Les participants au sondage ont donné leur avis sur un éventail de sujets!

ÉCONOMIE
  • L'exploitation minière fait partie intégrante de l'économie canadienne, car elle procure des emplois à de nombreux Canadiens et Canadiennes (surtout dans le Nord), y compris les Autochtones.
  • La main-d'œuvre hautement spécialisée du Canada profite considérablement à notre avantage concurrentiel à l'échelle mondiale.
  • Il y a plus de collaboration et de partenariats avec les entreprises et les communautés locales.

ENVIRONNEMENT
  • Il est important de se concentrer sur la mise en valeur durable des minéraux pour libérer le potentiel économique du Canada tout en gardant la protection de l'environnement en tête.
  • Bon nombre de participants croient que les évaluations environnementales doivent être abordées en tant que priorités, tandis qu'un certain nombre d'autres participants ont indiqué que le processus complexe devait être revu.
  • Certaines personnes aimeraient que le Canada crée et utilise plus de sources d'énergie renouvelables.
  • Plusieurs participants ont soulevé des inquiétudes concernant la future disponibilité d'eau propre.

INNOVATION
  • Bon nombre de participants souhaitent que les initiatives de recherche-développement bénéficient d'un meilleur soutien.
  • Les investissements devraient cibler le développement des secteurs de la transformation secondaire et tertiaire plutôt que l'exportation des matières premières.
  • Améliorer la rapidité des décisions relatives aux approbations de projets et amener les parties intéressées à s'engager pour donner leur rétroaction permettrait d'améliorer grandement la planification et la surveillance.

ÉDUCATION
  • Améliorer la visibilité publique des activités minières afin que les Canadiens et Canadiennes comprennent que les minéraux et métaux sont nécessaires pour maintenir leur mode de vie.
  • La nécessité d'élaborer des programmes d'éducation et de mentorat et de mettre en place un soutien additionnel pour la géoscience et la recherche en génie.
  • More access and encouragement for youth to enter mining professions.

AUTOCHTONES
  • Le secteur minier est un important employeur des peuples autochtones et un partisan majeur de la participation de la collectivité, y compris les entreprises autochtones.
  • Les problèmes liés aux droits fonciers des peuples autochtones ralentissent l'exploitation minière.
  • Une reconnaissance accrue du processus décisionnel autochtone, de l'engagement précoce des collectivités autochtones et du renforcement des capacités communautaires afin que ces peuples puissent s'engager à toutes les étapes de la vie d'une mine.
  • Bon nombre de participants veulent que plus d'efforts soient déployés au chapitre du partage des recettes de l'exploitation des ressources avec les collectivités autochtones.

Les séances d’engagement auprès des collectivités, du monde universitaire et de l’industrie se poursuivront au cours des prochains mois. Nous vous invitons à continuer d’alimenter la conversation en partageant vos points de vue!